Le drainage des chevaux : est-ce vraiment utile ?

Le drainage des chevaux : est-ce vraiment utile ?

Tout comme les humains, les chevaux ont parfois besoin d’une cure de désintoxication pour éliminer les toxines de leur corps. À défaut de pouvoir abuser des produits de drainage, des suppléments naturels peuvent aider les organes à assurer leur fonction de détoxification, prévenant ainsi certaines maladies potentiellement graves.

Pourquoi on fait un drainage de son cheval ?

En théorie, les chevaux sont capables d‘éliminer les toxines qui se sont accumulées dans leur corps. À l’état sauvage, le cheval se nourrit également d’une variété de plantes qu’il sélectionne avec soin en fonction de ses besoins du moment. Mais aujourd’hui, de nombreux chevaux ont perdu l’autonomie nécessaire pour gérer leur corps en raison de leur mode de vie, de leur régime alimentaire et de leur efficacité au travail. 

A lire également : Beagle Élisabeth : tout savoir sur cette race de chien unique et son histoire

 

Il est recommandé de décharger le cheval s’il est difficile de le faire seul. Plusieurs organes du cheval assurent cette fonction de drainage, notamment le foie, les reins, la peau, les poumons et le gros intestin. Si le cheval est tout à fait capable d’assurer seul cette fonction de détoxification, une stimulation peut parfois être nécessaire et l’utilisation de produits de drainage est conseillée. 

A voir aussi : Utiliser un enrênement pour muscler son cheval : Techniques

 

Certains chevaux peuvent avoir des problèmes hépatiques ou rénaux et devront être aidés à remplir leurs fonctions de détoxification pour s’assurer que cela n’entraîne pas de conditions plus graves. En effet, un cheval mal détox peut avoir des problèmes de transit, ne fatigue accrue, une perte de poids… Le complément alimentaire que vous trouverez dans ce lien pourra le cheval : https://naturacheval.fr/produit/drainage-detox-equin/

Comment savoir si mon cheval a besoin d’être drainé ? 

L’organisme du cheval ne peut pas toujours éliminer toutes les toxines. Voici quelques signes qui peuvent vous dire que votre cheval a besoin d’être drainé : 

  • Il est fatigué.
  • Il possède la peau grasse ou des pellicules.
  • Son nez coule.
  • Il est aussi gros qu’un loukoum.
  • Il ne s’estompe pas très bien
  • Il est moins efficace.
  • Il est rassasié.
  • Il n’a pas récupéré trop vite en fin d’entraînement.
  • Il est anémique.
  • Il n’absorbe pas très bien la nourriture.
  • Il vient de subir un traitement allopathique poussé (antibiotiques, répulsifs chimiques ou naturels, vaccins, etc.). 

Qu’en est-il du drainage ? 

Il existe plusieurs options pour drainer/soutenir naturellement votre cheval : la phytothérapie classique, les teintures mères, la gemmothérapie et l’homéopathie. Dans l’absolu, une  solution n’est pas nécessairement meilleure que l’autre. Choisissez en fonction de votre cheval et de ses besoins. Plus précisément, il y a plusieurs facteurs à considérer : son alimentation, son rythme de travail, sa condition physique, son état mental et ses éventuels maux ou faiblesses. 

 

Voici quelques exemples de plantes qui sont régulièrement utilisés pour le drainage : le boldo, la bardane et l’orthosiphon. Le Boldo est un stimulant du foie. Ce médicament peut provoquer des diarrhées, faites donc attention à la posologie. La Bardane nettoie la peau et purifie le sang. Cependant, si la jument est gestante, oubliez cette plante (effet ocytocine). L’Orthosiphon a un effet diurétique. Toutefois, il peut provoquer une insuffisance cardiaque et rénale. 

 

Bien entendu, cette petite liste n’est pas exhaustive. Un grand nombre de plantes peuvent être utilisé pour le drainage, chacune visant un émonctoire spécifique. Néanmoins, rappelez-vous qu’aucune plante, aussi belle soit-elle, n’est sans risque. Et ce n’est pas parce qu’un de vos chevaux peut manger du chardon Marie sans danger que votre autre cheval en fera autant ! 

 

On pense qu’il y a deux saisons de drainage favorables : printemps et automne. La médecine chinoise croit que le printemps est lié au foie. Ainsi, au printemps, il est conseillé d’apaiser le foie et les reins (apaiser le foie et nourrir les reins) pour aider le cheval à expulser les toxines accumulées en hiver. À l’automne, on préfère choisir de drainer/soutenir la peau, les intestins et le système respiratoire afin qu’ils soient hivernés et non vulnérables. 

 

 

Les différents types de drainage pour les chevaux

Le drainage lymphatique manuel, aussi connu sous le nom de DLM, est une technique douce qui vise à stimuler la circulation lymphatique du cheval. Cette méthode consiste en des mouvements doux et répétitifs sur les zones concernées par l’accumulation de liquide interstitiel. Le DLM peut être utilisé pour soulager les gonflements liés aux blessures ou à une longue période d’inactivité.

La pressothérapie est un autre type de drainage pour les chevaux qui utilise des bottes pneumatiques appliquées sur les membres inférieurs du cheval. Ces bottes sont remplies d’air et exercent une pression sur le membre affecté, ce qui contribue à augmenter la circulation sanguine et lymphatique dans cette zone.

L’électrostimulation musculaire est une technique plus avancée qui implique l’utilisation d’un courant électrique pour stimuler spécifiquement les muscles sous-cutanés du cheval. Lorsqu’elle est correctement réalisée, l’électrostimulation musculaire peut aider à éliminer l’excès de liquide interstitiel tout en renforçant les muscles environnants.

Le massage drainant consiste en un ensemble de techniques manuelles destinées à stimuler la circulation sanguine et lymphatique chez le cheval. Les massages peuvent inclure des pétrissages légers, des frictions profondément ciblées ainsi que des tapotements rythmiques visant à favoriser la vasodilatation.

Dans tous ces types de drainage pour les chevaux, il y a des contre-indications potentielles. Les propriétaires de chevaux doivent aussi consulter leur vétérinaire avant d’opter pour un type de drainage spécifique afin de s’assurer que cela convient à la santé et au bien-être du cheval concerné.

Le drainage chez les chevaux est une pratique couramment utilisée dans l’industrie équestre pour traiter divers problèmes tels que les gonflements, blessures et maladies liées à la circulation lymphatique et sanguine. Toutefois, il faut discuter avec son vétérinaire avant d’utiliser tout type de méthode de drainage spécifique pour votre équidé.

Les précautions à prendre avant et après un drainage pour votre cheval

Le drainage chez les chevaux est une pratique courante dans l’industrie équestre pour traiter divers problèmes tels que les gonflements, les blessures et les maladies liées à la circulation lymphatique et sanguine. Il faut prendre certaines précautions avant et après un drainage pour votre cheval afin d’éviter tout effet secondaire indésirable.

Avant un drainage, assurez-vous que votre cheval soit bien hydraté en lui offrant beaucoup d’eau et de nourriture. Ceci permettra au corps du cheval de mieux se régénérer après le traitement par drainage. Il est également recommandé d’informer le praticien sur l’état général de santé de votre animal afin qu’il puisse adapter ses techniques si besoin.

Après chaque session de drainage, évitez toute activité intense pendant quelques heures pour permettre à votre cheval de récupérer complètement. Un temps calme dans une zone tranquille peut aider votre animal à rester détendu jusqu’à ce qu’il reprenne son état normal.

Assurez-vous aussi que les membres affectés soient correctement bandés ou enveloppés avec des compressions adéquates pour limiter l’accumulation excessive du liquide interstitiel après le traitement par drainage. Les bottines peuvent être portées pendant plusieurs heures après la séance pour optimiser cette compression nécessaire.

Surveillez attentivement tous changements comportementaux ou physiques chez votre cheval suite au traitement par drainage, car cela pourrait révéler un effet secondaire potentiellement dangereux. Si vous remarquez quelque chose qui vous inquiète, contactez immédiatement un vétérinaire qualifié.

Le drainage chez les chevaux est une méthode de traitement efficace pour aider à soulager divers problèmes liés aux membres. Pour éviter tout effet secondaire indésirable, prenez des précautions adéquates avant et après chaque session de drainage et consultez toujours un vétérinaire en cas d’urgence.

Articles similaires

Lire aussi x